ANTHONY DAVIS EST-IL LE MESSIE DU SNEAKERGAME DES BIG MEN?

anthony-davis-air-max-audacity-red-bull-5

 Photo Dustin Snipes pour Red Bull

Par Miguelito, le 02/02/2016.


 

La question des Big men et de leurs chiffres dans le sneaker game reste une véritable énigme. Car mis à part Shaq et Patrick Ewing, très peu de big men ont réellement été "bankable" dans le sneakergame. Et la tendance n'est pas prête de s'inverser, puisque le basket moderne tend à transformer le poste 5 en poste 4. Le phénomène du Small Ball à savoir aligner un 5 de petite taille; et jouer sur les contre-attaques, le pick and roll, et le shoot à 3 points.

C'est là que vient se poser l’énigme Anthony Davis, un big man dominant mais qui présente toutes les caractéristiques d'un ailier. Tout le gotha de la grande ligue s'accorde à dire qu'il en est le futur... Et comme nous savons tous que les performance sur le terrain impactent énormément la vente de promodels; nous sommes en droit de nous demander si nous ne tenons pas devant nous le sauveur des Big Men. Cependant plusieurs récifs se dressent sur le chemin du navire de notre hypothèse.

Le premier est que Davis n'a pas encore accompli son immense potentiel; deuzio il souffre d'un manque cruel d'image et d'exposition médiatique en clair ce n'est pas une superstar,et tertio et pas des moindres: il n'a toujours pas de promodels... C'est le point le plus crucial de notre affaire, car pour l'instant notre sauveur est encore affilié à une player edition chez Nike à savoir la Nike Air Max Audacity.Qui visiblement peine à se faire un nom dans le sneakergame. Nous restons dans le flou le plus artistique sur les projets de Nike pour Anthony Davis. The Brow lui même ne semble pas spécialement attiré par les spotlights et les paillettes. Pour tout vous dire l'affaire semble bien mal embarquée...

Mais notre optimisme nous pousse à balayer d'un revers de la main toutes ces ombres sur le tableau de notre théorie. Primo parce que nous vivons le siècle de la médiatisation et du buzz. Et que construire une image cela n'est qu'une affaire de moyens financiers et de logistique. Nike possède bien sur les deux... En ce qui concerne le fait de son potentiel,les choses semblent bien embouchées. Puisque "The Brow" participera au All Star Game, cette année et que les Pélicans de la Nouvelle-Orléans son équipe se sont qualifiés l'année dernière pour les playoffs (le tournoi final de la NBA). En ce qui concerne la création d'une promodel ou d'une signature line dédiée, une fois de plus nos regards se tournent vers nos amis de Beaverton Oregon pour que les choses soient faites. Ceci dit le départ de James Harden vers Adidas devrait leur donner matière à réflexion sur la gestion de leur roster. Bref, si Nike venait à tarder à faire les choses. Certains équipementiers se feront un plaisir de récupérer le dossier pour lui donner un traitement digne de ce nom...

A l'image de son jeu, versatile insaisissable et complexe... Le futur d'Anthony Davis dans le sneakergame reste une énigme, dont lui seul détient les clefs. C'est dire la puissance insoupçonnée que détient ce jeune homme de 22 ans, dont l'ombre de géant (2,08 m) pourrait bien se pencher sur le sneakergame pour le salut des Big Men. Si seulement, il le décide...

A LIRE AUSSI