SONNY VACCARO,LE PARRAIN DU SNEAKER GAME

Par Miguelito, le 07/01/2016


 

sonnytwit1

Sonny Vaccaro de son vrai nom John Paul Vaccaro un nom qui semble sortir tout droit d'un story board de Mario Puzo (ndr:l'auteur du Parrain).Et pourtant c'est d'une toute autre famille dont "Sonny" tient son renom et surtout sa fortune.Celle du basketball et des sneakers.Il a travaillé pour de grandes enseignes comme Adidas,Nike et Reebok sur une période allant de 1970 à 2007.

Il est le grand manitou de pratiquement toutes les signatures des grandes stars NBA chez Nike et Adidas du milieu des 80's au milieu des 2000's. Un règne sans partage et sans contestations.Puisque parmis ces poulains, on retrouve: Michael Jordan,Kobe Bryant,Tracy McGRady,LeBron James,Alonzo Mourning,etc...Il est celui qui a fait de l'affiliation d'athlète à un équipementier; un argument marketing de poids et surtout de choix.

Pour comprendre pourquoi aujourd'hui nous avons des promodels ou des players edition.Il faut revenir en arrière très exactement vers le milieu des 80's. Le sneakergame est alors à ses balbutiements.Et les équipementiers commencent à peine à comprendre comment rendre leurs produits "bankable"....C'est l'époque bénie de Larry et Magic les pionniers du sneaker business alors tous signés chez Converse; et les grandes majors commencent à se rendre compte de l'impact du basket et la street culture sur le marché mondial.Et surtout de l'Eldorado qu'il représente...

Mais Sonny Vaccaro (qui est à la base professeur de lycée) a une idée, faire profiter les lycées et universités américaines de la manne financière que représente le marketing des grands équipementiers sportifs.Afin qu'elles puissent sponsoriser leurs programmes sportifs et éducationnels.Et permettre aux majors de trouver des athlètes de qualité susceptibles de porter leurs couleurs dans la grande ligue. En clair, mettre en rapport l'offre et la demande. Pour cela,il va créer un événement le Dapper Dan Roundball Classic,l'ancétre du McDonald’s High School All-American Game.On est en 1965...Puis sur sa lancée, il va continuer en créant le ABCD All American Camp de 1984-2007.

Cette approche du sneaker business qui au début ne fait pas vraiment de vagues, va au fil du temps révolutionner et pérenniser le sneaker game.En mettant à la lumière les futures stars de la Grande Ligue, en donnant aux équipementiers la possibilité de les signer avant qu'ils ne passent professionnels.Mais aussi et surtout en donnant les moyens aux facs américaines d'avoir le budget qu'il faut pour offrir des bourses d'études.C'est ce qui va faire de la NCAA, la redoutable machine à produire des stars qu'elle est.Et par ricochet,créer de grandes stars comme Michael, comme Kobe,comme LeBron pour en faire les icônes qu'elles sont devenues...Et jamais, la sneaker culture n'aurait pris une telle aura, si elle n'était pas passée par la case NBA et NCAA.

Mais tout n'est pas rose,au royaume de Sonny. Car on va l'accuser d'influencer de jeunes athlètes en les poussant à signer pour les équipementiers pour lesquels ils travaillent. Ce à quoi Sonny rétorque en exposant ses plus beaux flops.Comme la signature de MJ chez Nike alors que Sonny le voulait pour Adidas.Et qu'en plus Michael était fan de la marque...Une hérésie!!! Celle de LeBron pour Nike alors qu'il n'avait joué qu'en Adidas durant toutes ses années lycées et qu'il était fan de la marque...

Bref un long débat qui à notre sens ne manque pas d’intérêt; mais notre propos est simplement de rendre hommage à un acteur discret quoiqu'extrémement prépondérant de notre culture et de nos vies d'adolescents,d'adultes et d'enfants.Car qui peut oublier l'émotion ressentie quand on lui a offert sa première sneaker? Pas moi en tout cas...

Pour tout cela, nous vous disons Merci Mr Vaccaro...

A LIRE AUSSI