TEST DE L’ADIDAS CRAZYLIGHT BOOST 2014

canvas6

Le Design :
C'est profilé, c'est racé, des formes très pures.Une ascendance running qui s'assume sans complexe et un coté baller bien affirmé. Rien à dire l'Adidas CL Boost 2014 ne laisse que très rarement indifférent. Les différents coloris sauront forcément trouver le chemin de vos suffrages. En jean comme sur les parquets, elles ne dépareillent pas. Même si, elle est au mieux associée à un survêtement.
La Traction :
Un des maillons faibles de la belle, on est sur les bases du quitte ou double. En indoor sur un parquet sale ; vous allez devoir essuyer régulièrement.Sous peine de glisser.La semelle est composée de stries assez resserrées.Ce qui les rend vulnérables à la poussière..En outdoor, aucun souci à se faire ; la traction est impeccable. Même si ce n'est pas sa vocation première...
Le Cushioning :
Encore une autre pierre d'achoppement : EVA à l'avant Boost à l'arrière.C'est comme si dans la même assiettée : on avait glissé du ris de veau aux morilles et un brave kebab des familles. Cela donne du régal à l'arrière, et de la grimace à l'avant surtout pour les bigmen. La question du Boost intégral se pose ici avec acuité. Et on se demande si Adidas n'est pas passé à coté de quelque chose..bref on reste sur sa faim.
Le Floor Contact :
Redoutable, c'est le seul mot qui me vient à l'esprit...Le pied tutoie pratiquement la surface de contact. Et le pied est très bas sur la chaussure un peu à l’instar d'une D Rose 1, les sensations sont immédiates. Un régal sur toutes les surfaces indoor comme outdoor.
Le Fit :
La sneaker est assez étroite, je ne saurais trop recommander de prendre une pointure au dessus. Pour ceux qui ont le pied plein, elle est assez rigide. Il faudra un certain temps (un ou deux entraînements) pour que la chaussure se casse et qu'on se sente vraiment confortable.
Le Support :
Pour ceux qui aiment jouer avec l'impression que leur pied évolue dans un gant. Voici la Terre Promise. Le pied est bloqué dans la chaussure ; et ne bouge absolument pas quelque soit les circonstances. Le support est presque parfait absolument rien à redire.
Durée de vie :
Tout va dépendre là encore de l'usage.Si vous êtes un joueur indoor, aucun souci à se faire.Elle vous tiendra largement une saison entière voire même plus. Par contre si vous êtes un baller, jouant uniquement en outdoor. Le manque d'épaisseur de la semelle ne laisse rien présager de bon….
Conclusion :
Que dire sur l'Adidas Crazylight Boost 2015 ; c'est une sneaker avec énormément de qualités. Un design impeccable, une support de gala, un floor contact digne d'une running, des matériaux solides et techniques. Mais hélas aussi un cushioning très approximatif, une traction délicate sur parquets poussiéreux. Et surtout un prix (140$ en accès, beaucoup moins maintenant). Lui ferme cruellement les portes du panthéon de son segment. Barrée par la Nike Hyperrrev 2014, qui fait presque figure d'épouvantail sur le segment.Concrètement, si vous êtes sur un budget limité,et que cela doit être votre seule paire de basket.Il vaudrait mieux vous abstenir.En revanche, elle constitue une excellente paire de complément.
Profil idéal:1,2,3
Verdict du Coach Miguelito : 6éme Homme de Luxe

A LIRE AUSSI