TEST DE LA NIKE KD8

KD8

 

Le Design :
Il semble inspiré d'une chaussure de running,ce qui n'est pas vraiment fait pour nous surprendre quand on connaît ses devancières. A la ville comme sur les parquets, elle passe comme une lettre à la poste. En plus Nike l'a décliné dans des coloris vraiment séduisants, ce qui permet de la porter facilement.
La Traction :
Au vu de la semelle extérieure et des chevrons en forme de granulés, de sérieux doutes sur l'efficacité du dispositif peuvent légitimement faire surface. Mais détrompez vous, en indoor comme en outdoor, le grip est impeccable. Même si on reste en dessous d'une des références du segments qu'est la Kobe X et la D Rose 6. Toutes deux en cours de test,d'ailleurs…
Pour faire court, on a une traction de qualité sur tout type de surface. Quelque soient les circonstances.
Le Cushioning :
Nike a concocté pour la KD8 un dispostif assez complexe, il s'agit d'un Zoom Bag intégral mais articulé. Derrière les termes techniques, on a une tentative de Nike de résoudre la rigidité des Zoom intégraux. En les articulant pour leur donner de la flexibilité.
Pour ma part, je dirais que l'amorti est bien présent. On sent bien la présence du Zoom sur les sauts les impacts sont bien amortis. Mais pour ceux qui recherchent un effet de ressort (balle de ping pong) comme la Jordan XX8 ; ou encore un coté coocooning comme la Hyperrev 2014. Ils ne sont pas à la bonne adresse. L'amorti est assez ferme, sans toutefois compromettre le confort.
Le Floor Contact :
Avec les Zoom articulés, on était parti sur des bases élevés en terme d'attente. Mais nous sommes restés sur notre faim. Ceci dit la KD8 est une chaussure à la transition bien pensée, sa filiation avec le running y est sans doute pour quelque chose. Le pied est positionné à mi hauteur, ce qui lui permet de bénéficier d'un certain amorti mais aussi de bien rendre les sensations des appuis sur le sol. Même si les pods situés sur les parties latérales empêchent la basket de rendre toute l'énergie sur les appuis latéraux (genre départ croisé, crossover, etc.). Bref cela reste très bon, même si au vu de la qualité du dispositif et de la concurrence , on s'attendait à mieux.
Le Fit :
  C'est le point délicat de notre affaire. Personnellement, je recommande vraiment de l’essayer avant de faire tout achat. J'ai du prendre une taille en plus. Car je me sentais à l'étroit dans ma pointure habituelle. Sorti de là , c'est une chaussure confortable qui est un peu étroite à l'avant.Après deux ou trois entraînements ; le Flyweave (un copycat du Woven qu'on retrouve sur les AJ XX9) épouse les contours du pied sans souci.Et le problème de ne se pose plus.
Le Support :
Il est tout simplement surprenant : un point fort. Pour une basket ayant un look de running, la KD8 cache bien son jeu. Même pour des gros gabarits, elle tient très bien la route… Le pied ne bouge pas, une fois lacé. Le maintien au niveau des chevilles est impeccable. Même sur des gros appuis ou des vifs changements de direction, elle ne vous lâchera pas. Sa fiabilité me rappelle une des reines du segments la Nike Zoom Soldier 9 . Qui elle est montante, contrairement à la KD8. C'est tout dire….
Durée de vie :
C'est une affaire d'usage et de surface. Si vous êtes un joueur de Playground, elle ne vous tiendra pas bien longtemps. Les granulés de la semelle intérieure au contact de surfaces dures se râpent rapidement. J'ai pu le constater après trois grosses séances de workouts sur playground.
Si vous jouez en Indoor, elle vous tiendra bien une saison voire plus…Car les matériaux de la tige semblent pouvoir tenir la distance. C'est bien dommage que le reste ne soit pas logé à la même enseigne. Ceci dit la KD8 n'est pas une basket conçue pour du Outdoor… Pour ça, il faut voir avec la KD Trey5 III que nous avons testée récemment.
Update du 17/05/2016 : Nous avons des retours assez négatifs sur les récentes versions de la KD8; à savoir des bulles d'air qui éclatent après quelques semaines d'usage et aussi des semelles qui s’effritent surtout vers l'avant.
Conclusion :
Du Zoom à profusion à prix abordable, un design assez original, des matériaux novateurs et nobles. Un maintien impeccable et une transition de bonne facture. Tout serait pour le mieux dans le meilleur des mondes, si la semelle extérieure ne faisait pas obstacle à sa polyvalence comme à sa durée de vie. Néanmoins pour le tarif auquel elle est proposée. C'est une bonne affaire. Soyons clairs, ce n'est pas la basket qui révolutionnera le sneaker game. Encore moins le votre...Mais elle est solide,stable, efficace, bien pensée et à un prix plus que raisonnable…
Profil idéal : 2,3,4

Verdict du Coach Miguelito : Starter

A LIRE AUSSI