Le Design :
Le moins qu'on puisse dire c'est qu'il est assez surprenant ; les formes sont assez arrondies.La semelle épaisse et massive . Cela donne à la chaussure un aspect de robustesse et de solidité. Sans lui enlever une certaine élégance…A la ville comme sur les terrains.
La Traction :
Elle se présente sous la forme de chevrons et de lignes horizontales.Une bonne association qui permet à la KD Trey 5-3 de ne presque jamais être prise en défaut. Testé sur sols humides et sur des sols secs, indoor comme outdoor...Elle est impeccable… Rien à redire.Même s'il est évident qu'elle a plus vocation à faire du outdoor
Le Cushioning :
Selon la fiche technique fournie par Nike ; la semelle allie du Zoom et du Phylon sur la partie avant de la chaussure. Un excellent parti qui a déjà porté ses fruits sur des modèles précédents et qui ici ne décoit pas. Sans toutefois faire des étincelles…L'amorti est plus que correct.
Le Floor Contact :
La KDT5 III n'est pas la chaussure qui vous mettra le plus le pied en contact avec le sol, le Zoom plus le Phylon et la semelle importante sont passés par là. Néanmoins le rendu des sensations au sol est plutot bon.Pour ceux qui aiment ressentir toutes les sensations de leurs appuis.Il va falloir se faire une raison...La transition est très moyenne, la chaussure est assez rigide et se déforme très peu. En clair ce n'est pas la KD qui favorisera votre premier pas, si vous n'êtes pas explosif.
Le Fit :
Il est assez bizarre parce que la KDT5 III est assez large à l'arrière mais étroite à l'avant. Pour ceux qui ont les pieds plats.Je recommande d'essayer la chaussure ou de prendre une taille au dessus.Si vous n'aimez pas sentir l'étreinte du mesh quand vous jouez.Pour les autres, ils seront en terrain connu, Néanmoins c'est une chaussure confortable, et qui se casse plutôt vite….
Le Support :
La KDT5 III est vraiment surprenante, et joue la carte de l 'équilibre. Son assise n'est pas sans rappeler la EKTIO Breakaway. Difficile voire impossible de se faire " une cheville "  sur les déplacements latéraux. En ce qui concerne le maintien.Une fois le strap avant et le laçage fermé ; le pied ne bouge plus...Bref on est tout à fait sur les standards de ce qui se fait actuellement voire même au dessus.
Durée de vie :
On est sur du très haut niveau, si vous n'avez le budget que pour une seule paire dans l'année. La KDT5 III est pour vous. La semelle épaisse à la Nike Air Max Dominate de 2011, vous accompagnera tout au long de l'année indoor comme outdoor. Sa tige en Mesh renforcé de Mousse vous tiendra toute une saison sans problème….
Conclusion :
Nike développe ces temps derniers son coté facétieux et voire même joueur puisque ses modèles de milieu de gamme sont souvent aussi bons voir meilleurs que ses « flagships ». Une hérésie pour certains, une excellente nouvelle pour d'autres… Et la KDT5 III c'est tout cela : une petite qui a tous les atouts d'une grande.
On lui pardonne facilement sa rigidité et ses matériaux « cheap » pour s'attarder sur sa robustesse, son style, et son support.Cerise sur le gateau, si vous portez des semelles:il y a moyen d'enlever la semelle intérieure au profit de vos semelles orthopédiques.
Elle est idéale pour un petit budget qui veut jouer avec une chaussure de marque, originale, et peu courue.Et qui veut faire un one shot….
Profil idéal poste 3/4/5.
VERDICT DE MR MIGUELITO : 6 EME HOMME

A LIRE AUSSI